Calafate

Cette ville de 20 000 habitants se situe sur les rives du lac Argentin, troisième plus grand lac d’Amérique du Sud. Elle doit son nom au calafate, buisson propre à la Patagonie qui inonde la région de ses baies savoureuses.

Ce secteur de steppe fut tout d’abord peuplé par les indiens Aonikenks. L’homme blanc n’arrivera qu’au début du XXème siècle et utilisera ce lieu comme zone de repos et d’approvisionnement pour les convois de laine qui traversent la Patagonie. Sa fondation officielle date de 1927 mais la ville a commencé à grandir à partir des années quarante, suite à la création du parc national Los Glaciares.

La renommée de Calafate a grandi ces dernières années pour convertir le lieu en une place touristique des plus importantes de la Patagonie argentine. C’est un des points de départ important vers le Campo de Hielo Sur avec ses 13 500 km2 de glace, et en particulier le Perito Moreno. En 2000, la ville s’est même dotée d’un aéroport international.

Malgré sa petite taille, Calafate compte une offre hôtelière et gastronomique qui saura satisfaire toutes les envies.

Sites d’intérêt :

Parc national Los Glaciares : avec ses 700 000 hectares, le parc se situe à 80 km de Calafate. Crée en 1937 pour protéger les glaciers argentins du Campo de Hielo Sur et ses réserves d’eau douce. On y trouve de grands glaciers comme l’Upsala, le Viedma, le Spegazzini et le Perito Moreno, mondialement connu. Les forêts natives contrastent avec le bleu des lacs et des glaciers.

Glacier Perito Moreno : ce colosse de glace, baptisé en l’honneur du naturaliste et géologue Francisco Moreno impressionne. Avec son front de 5 km de large et ses 60 m de haut, il avance d’environ 2m par jour mais perd également 2m de glace ce qui en fait un des rares glaciers à rester stable malgré le réchauffement climatique.